Compte-Rendu : 10km ‘Opel’ de Castres

25 septembre 2016

Hey ! Après Les foulées citadines, me voici le 25 Mars 2016, prête à courir de nouveau et aujourd’hui, prête pour le compte-rendu. Cette fois ci, c’est une course officielle de 10km ! 10 km dans ma ville. Un départ, une arrivée, des ravitos sur le trajet … une course mais surtout nocturne. Tout ce que je ne connaissais pas.

 

Pour cette vrai première course officielle ; je me dis que je vais y aller tranquillement. J’ai pour objectif du jour … enfin du soir, de ne pas me fixer un chrono mais surtout de ne PAS être dernière.

 


 

Avant le départ, j’ai vraiment très soif et j’ai une envie de pipi juste horrible. Parmi la foule, j’aperçois une personne que je connais. Je squatte un peu avec elle et me dit qu’il y a des toilettes plus loin, que j’ai le temps avant le début de la course. Sauf que je préfère de ne pas perdre de temps à y aller ! A ce moment là, je me dis que c’est surement dû au stress.

 
2
 

Le départ est lancé, il y a beaucoup de monde et on démarre rapidement. Je suis le mouvement sur pas mal de mètres puis je me dis qu’il faut que je tienne 1h alors je ralentis et laisse les autres détaler. Mon envie de toilette est vite oubliée et j’avance sur les routes de ma ville là où je passe habituellement en voiture. C’est génial comme sensation !

 

1,5 km plus tard, je vois un ravitaillement d’eau mais je n’ai pas ressentis le besoin de boire malgré ma soif du début. Je me suis rattrapé au km 5, ce qui m’a donné un réel coup de peps ainsi qu’au 8,2 km.

Pendant ma course, je me calais avec certaines personnes mais ça n’allait pas, alors j’ai repris mon allure habituelle de petite tortue. Je fini mon premier tour et là, on me double ; c’est son deuxième tour au mec ! OUI OUI 2EME TOUR !!! Bref, je continue parce que moi, j’y vais à la cool !
Une fois mon deuxième tour franchi, je vois certains coureurs qui avaient déjà fini (en même temps quand tu mets 30min à faire 10km, c’est un peu normal !)

 

Je continue et j’ai envie de remercier les gens dans la rue ainsi que les personnes de la circulation, parce qu’ils nous donnent de bons petits coups de boost. Grâce à eux, j’ai pu maintenir mon allure, surtout lorsque l’on commence à ralentir pour récupérer un peu. C’est dans ce genre de moment là que tu entends :

« ALLEEEEEZ MADAME 728 » !  hurlent des jeunes adolescentes assises au bord de la route.

Ni une ni deux je rentre dans leurs jeux et me rapproche d’elles en leur tapant dans les mains comme une star qui va taper dans les mains de la foule en délire. Elles ont vraiment adoré que je fasse ça et elles se sont misent à hurler de plus belle en disant : « C’est trop cool ! »

 

Ça m’a tellement motivé que du coup, l’effort que je venais de faire, m’avait cramé totalement. J’ai dû ralentir pour récupérer sauf que (et heureusement) d’autres personnes t’encouragent aussi alors tu relances la machine.

Puis tu doubles d’autres coureurs parce que tu ne veux pas arriver dernière et tu les doubles puis tu continue comme ça jusqu’à l’arrivée !

 

C’est comme ça que tu fais un premier 10K officiel en 1h05’45 »! Un super beau chrono pour une première fois sans s’arrêter.

 


 

Ça en valait la peine car a la fin, j’ai accéléré à fond au point que j’ai failli me retourner l’estomac !

Heureusement, un ravitaillement de fête nous attendait à l’arrivée !

 

Le bilan : J’ai fait 3 tours dans ma ville et j’ai adoré courir dans cette ambiance et j’ai couru sans marcher une seule fois, oups déjà dit !

 
302d6ae9-5e35-43a1-917f-3b7114563e1f
 

N’attends plus pour t’inscrire ♡

 

su2zan

Previous Post Next Post

Tu pourrais aussi aimer

Leave a Reply