Compte-Rendu : Run In Lyon

4 juin 2017

Hello les copains !!! Les inscriptions de Run In Lyon qui sont ouvertes depuis quelques jours me rendent nostalgique. C’est pourquoi j’ai envie de partager ma course de 2016 qui devait être juste un weed-end entre copines d’instagram ♡ et sans run pour moi !

 

Bien évidemment je n’échappe pas à l’ancienne règle ; un compte-rendu publié en retard même très en retard ! J’avoue que j’ai manqué à tous mes devoirs et comme j’ai l’habitude de poster mes comptes-rendus au bout de 7 mois et bien me voilà à jour avec un mois de plus 🙂
Je vous explique tout et surtout pourquoi j’ai mis 8 mois à mettre en ligne cet article ; c’est simple, de base, je l’ai écrit le soir même dans les notes de mon iPhone. Tout était écrit dans les moindres détails ! Oui j’ai bien dis ETAIT …

 

Suite à la casse de mon écran, je l’ai envoyé à Apple pour le changer ! J’ai bien évidemment fait une sauvegarde avant de le remettre à zéro et en le récupérant, impossible de remettre la main dessus ; on me demande un mot de passe que je n’ai plus 

 

 

Nous sommes donc le 2 Octobre 2016 et cette magnifique journée commence par un réveil tôt (si je me souviens bien j’ai même ouvert les yeux avant qu’il ne sonne), on se lève, on mange des pancakes préparés avec amour par la copine Dorota (@dorotaruaud), on se met en tenue avec le super cadeau de Fiona (@kanuza)#MachineDeGuerre ! Puis direction le métro place Bellecour !

 

La veille, j’ai pu offrir mon dossard semi-marathon à Emilie, notre belle maîtresse à bouclette ♡ (@milie___xy sur IG)  Parce que OUII, elle rêvait en secret de courir un semi-marathon et que à cause de ma jambe et sans prépa, les 21km me paraissait inaccessible ! Nous avons donc fait un échange de dossard et c’est comme ça que j’ai eu accès au 10km !

 

Après mur réflexion, un run test la veille au Parc de La Tête d’Or non validé et surtout une envie folle de courir  ; je décide de prendre le départ plutôt que de rester sur la touche.

Le départ du semi approche et après une pause pipi, il est temps d’accompagner les filles jusqu’à l’entrée du sas !

 

 

Les 10 km partent plus tard alors j’ai le temps de me placer sur la ligne de départ pour les encourager surtout que je ne pourrais pas être sur la ligne d’arrivée pour les féliciter. Mon tel est prêt à capturer ce moment !!

Vu que le parcours est bien fait, juste après leur départ, je traverse moi aussi un pont pour me retrouver de l’autre côté prête à les soutenir une dernière fois 😛 Je croise Dorota sans Fiona ; j’attends donc le passage de la miss ♡

 

J’aurais aimé aller plus loin sur le parcours pour les soutenir de nouveau mais en attendant mon départ ; j’ai rdv avec des amis d’enfance qui habite à Lyon ♡

Fiona arrive et je l’encourage de toutes mes forces ! Je pense à elle très très fort pour son semi ! En ayant hâte de la voir avec sa médaille autour du coup ; je n’ai aucun doute c’est une warrior !

 

Et dire qu’on devait le courir ensemble mais avec ma fichu jambe je ne m’en sentais pas capable !!

 

Mon heure est arrivée :

Après avoir profité de mes amis d’enfance et mangé des pancakes (j’en avais emporté exprès), je me dirige avec eux (si je me souviens bien) au sas gris.  On me dirige à un endroit qui n’est pas le bon. Je trouve le bon endroit au bout d’un long petit moment et là … il n’y a plus qu’à attendre ! On avance petit à petit, on arrive auprès d’une estrade pour s’échauffer mais oooh c’est fini  puis on avance encore et toujours pour arriver enfin à l’arche du départ !

J’enclenche ma montre et je me prend en photo sous l’arche !

 

 

C’est plutôt historique ; je ne devais pas prendre ce départ !

 

Je mets en application tous les bons conseil que j’ai reçu et décide donc d’alterner marche/course. Je commence par la course tout doucement, je n’ai aucune prépa et ma course remonte à 3 mois !

Je tiens environ 2km puis je me mets à marcher, je suis à bout de souffle et je me sens incapable de courir 10 km sans marcher. Alors je marche parce que ma jambe me fait mal et que je ne veut pas que cela s’aggrave. J’entends des « Allez Suzette » (merci Fiona ♡), une dame me fait boire dans son tuyau de trail (soit disant interdit) puis grâce à cette passion qui nous rassemble, les coureur(e)s m’encouragent, me pousse, me force à re-prendre la course au lieu de marcher mais à chaque fois je dis la même chose :

 

Je suis blessée, j’alterne marche et course !

Et c’est ce que je fais tout du long, je marche puis je cours … J’arrive dans le tunnel méga long j’en suis à 5km à tout cassé, j’ai fait quasi la moitié et on m’encourage de nouveaux, je sens des mains dans mon dos qui me pousse, je répète ma phrase, on me dit : « Lâche rien ! » et je répond : « Jamais de la vie, je la veux cette médaille ! Et si je dois ramper, je ramperais ! »

 

 

On sors enfin du tunnel, la lumière fait du bien et je sais qu’il ne reste plus grand chose, moins de la moitié si je ne me trompe pas. Une chose est sur, j’ai HYPER soif, je n’ai pas de bouteille et il n’y a plus de ravito d’après mes souvenirs

Vers les derniers kilomètres (8-9km), une nenette avec son boy m’encourage et elle crie « Allez Madame Suzette ! » Je répond que Madame Suzette à soif 😂 Je la vois rejoindre son copain en speed, lui tapoter le bras et lui demander quelque chose et, à ce moment là, je m’en souviens très bien, j’espère qu’elle lui demande de l’eau pour moi 🙂

 

Je continue ma course et là elle me rejoint et me donne une bouteille 1 litres bien remplit !

Je la remercie vraiment je pensais sérieusement à rentrer dans une boutique et demander de l’eau 😂

J’arrive dans la rue piétonne qui mène à la place, je la reconnais ! Je tourne à droite et me rend compte que je dois faire le tour jusqu’à l’autre côté pour franchir l’arche.
Je me sens capable de finir la course en courant et là …

 

J’aperçois les filles !! Elles sont toutes là avec leurs belles médailles autour du coup et elles m’encouragent !

Je suis fière d’elles, elles sont belles souriante et me donnent une pêche d’enfer 💪 On se tape dans les mains ;

 

 

Je continue de courir et là … Fiona me prend le bras et se met à courir avec moi 😮

 

 

Whaat ?

Elle vient de faire un semi et elle court avec moi  Je me met à pleurer direct et ça me coupe le souffle et les jambes, je lui dis qu’il faut que je marche parce que sinon je n’y arriverais pas. Elle me répond qu’elle a fait un semi et qu’elle court à nouveau alors je peux très bien le faire ! Je la rassure en lui disant que je reprendrais la course un peu plus loin, elle décide de me laisser finir seule !

 

Je fini en courant et en pleur mais ce qui compte c’est que j’ai franchi la ligne d’arrivée et que j’ai ma médaille !

 

 

♡  Run In Lyon ♡

su2zan

Previous Post Next Post

Tu pourrais aussi aimer

Leave a Reply