Le jour où je suis partie

14 janvier 2017

Hey les copains ! Me voici enfin de retour avec un article qui me tient beaucoup à cœur ! Pour ce début d’année, j’ai envie de partager avec vous l’endroit où je vis depuis maintenant 3 ans jour pour jour ! Du moins, de vous expliquer comment je suis arrivée ici à Castres dans le Tarn.

 

On ne choisit pas son lieu de naissance et encore moins celui où l’on vit pendant son enfance. Je suis née en Seine et Marne,  dans la région Ile de France, et j’y ai vécu TOUTE mon enfance. Je n’ai donc pas grandit dans le Sud de la France à mon grand désespoir. J’étais beaucoup plus heureuse lorsque j’y partais en vacances avec mes parents où quand on partait découvrir d’autres régions. Quand j’avais 11 ans, mes parents m’ont annoncé qu’on allait déménager ! C’était le bonheur et je m’imaginais déjà dans le Sud au soleil, bronzé jusqu’au os dans une nouvelle école avec de nouveaux copains. Seulement, j’ai vite déchanté lorsqu’ils m’ont dit qu’ils avaient acheté une maison plus haut dans le village.

 

J’y est vécu jusqu’à mes 19 ans. À cet âge là, l’envie de quitter ma région était toujours présente. Alors à la fin de ma terminale et une fois le diplôme obtenu, on a décidé, avec les copines, de partir s’installer à Quimper en Bretagne. J’y suis restée 1 an et les aléas de la vie ont fait que j’ai du rentrer chez papa, maman ! J’y ai trouvé du travail, obtenue mon permis de conduire, puis par la suite pris mon indépendance ; mais quelque chose n’allait pas.

 

Je ne me sentais pas bien. Je n’aimais plus mon travail, je n’aimais pas la ville où je vivais ni même celle où je travaillais, je n’aimais pas mon logement et je n’aimais absolument pas la région. Et il faut dire ce qui est je ne m’aimais pas trop non plus !

 

 

J’ai connu Castres grâce à ma meilleure amie (c’est la région de son mari). Elle a vécu dans un village à côté pendant un an, si je ne me trompe pas, et je suis venue lui rendre visite pendant une semaine. Je me souviens d’avoir vu de Castres la gare routière et quelques rues. En 2013, j’y suis retourné deux trois jours mais pareil, nous étions autour de la ville et je n’y ai pas découvert grand chose. Mais lorsque j’y passais, je me sentais bien et je trouvais ça jolie ! J’ai appris, à ce moment là, que mon meilleur ami s’était installé à Castres même. Malheureusement, on n’a pas pu se voir. Mais en Janvier 2014, vu que j’avais besoin d’évasion, je suis descendue lui rendre visite, lors d’un week-end, et de fil en aiguille, la possibilité de venir vivre dans le Tarn était de plus en plus possible. J’avais juste un choix à faire !

 

Ce jour là, j’ai décidé de tout plaquer ; ma famille, mes amis, mon travail et surtout ma région.

Je suis rentrée de mon mini séjour dans le Sud et j’ai annoncé à mes parents que je partais. Les jours suivants, j’ai rassemblé mes affaires, dit en revoir aux personnes que j’aime et je suis partie le week-end qui arrivait. Sur la route, je savais que j’avais fait le bon choix et en arrivant, j’ai su que j’allais me sentir mieux. Les mois suivants, j’ai pris mon indépendance et j’ai commencé ma petite vie. Je découvrais au fur et à mesure des jours, des endroits tellement magnifique qu’ils sont devenus essentiels pour moi ! Des chemins, un parc, des lacs … et surtout la Montagne Noire.

 

 

Aujourd’hui, je ne regrette absolument pas mon choix et je me sens bien. Je vis dans une région qui me plaît et dès que je la quitte, je ne suis pas bien. Ma famille et mes amis me manquent et même si mes parents m’ont rejoint, je sais que si je me sens malheureuse, il suffit que je mette le nez dehors pour que ça aille beaucoup mieux !

 

Ma ville en détail dans un prochain article ♡

 

su2zan

Share:
Previous Post Next Post

Tu pourrais aussi aimer

Leave a Reply